PASSE UN VOL


ff253e56762f49900ab1385c65599b2a

PASSE UN VOL

 

Gouttes sèches d’un soir sur le passage humide du jour, au fond du jardin la boîte à l’être baille

sur le lac en veille, passé les lentilles où la barque somnole, un vol de canards tire l’idée noire au garage

la voix off du porte-parole est couverte par l’étouffoir d’une suspicion irrévocable

clarté  une petite-fille déboutonne  la blancheur du regard de sa grand-mère , l’ombre sort prendre l’air

à battre au vent sur mon fil tes petits-linges me donnent la part de nu que mon cor appelle

frémissement de lèvres, l’orgue à la manivelle remonte l’allée centrale de la chapelle, un long voile blanc surplombe le silence assis dans les travées ouvertes aux tailles de pierre

libre au vent la marguerite décline ses pensées du bout des doigts…

Niala-Loisobleu – 28/11/18

 

 

12 réflexions sur “PASSE UN VOL

  1. J’ai devant moi un monde transformé à mon image et solidaire du merveilleux comme s’il suffisait de me lire et de m’aimer, page après page..Je mesure le prix de la lumière sur la Marguerite effeuillée et dans le blanc des yeux de ma grand-mère…
    Lait apaisant d’une commune présence inouïe…

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.