DYSFONCTIONNEMENT


87457f6c739698ee60b1c6af1dc9192c

DYSFONCTIONNEMENT

 

Fin fond du jour un Pailleron qu’un passé d’amiante éclaire sombrement, les chaises du couloir des parents d’élèves font sales d’attentes incompatibles avec un véritable travail scolaire. Sous un jour tombé depuis Jules Ferry, l’école repousse de l’épaule l’absence d’emploi par le biais de son théâtre en tenant le chômage en stand-by pendant la durée de quelques années d’un bac + inutile.

Par les rues désertifiées la file des devantures vides s’allonge. A voir les yeux ahuris d’un CM2 à qui un intermittent est venu jouer la faune et la flore d’une planète où ils ne pensaient pas habiter, une question grave se pose.

-Oui, mais à qui faut la poser demande le plus près du poêle ?

Quand la réunion aura libéré les enseignants interdits d’éduquer, il restera à espérer qu’aucun élève masqué ne leur interdira pas d’en sortir autrement qu’en otage.

Les mots sont des sous troués.
Pour jouer aux osselets
Je veux en remplir ma paume.

Max Rouquette

Ton odeur d’encrier je me l’apprend du coeur sans copier des milliers de fois le sens d’être ou de n’être pas. Le relief de ta carte est baigné d’un littoral poissonneux. Je me souviens qu’en te croisant on était chacun de son côté partis pour se trouver. Là où les décrocheurs d’étoiles taxent la lumière, ton énergie fait mieux qu’une centrale nue cléaire…

Niala-Loisobleu – 22/11/18

 

 

 

 

BRIBES (III)


a87599e6ecd0f8626201a705749eb2e3

BRIBES (III)

A peine qu’on l’ait vu se poser

que déjà

NOUS

jetait son premier cri

en corps attaché au ventre écartelé aux étriers du chevalet

Perte en eaux pour gagner en récoltes

le village-flottant pousse de la tête sur pilotis

Une bribe mise à une autre

Pablo

NOUS

laissera du ventre

la patte  à modeler l’anatomie du chemin

à notre nouvelle image…

Niala-Loisobleu – 22/11/18