LES SOLEILS VERS 1


P1050758

LES SOLEILS VERS 1

 

 

Le seul rythme, végétal

De nos souffles chèrement gagnés

Et des ailes poussées à nos sandales,

Nous pouvons oeuvrer à l’aurore.

Sur la hanche nue de la métaphore,

La main sonne juste

Et ponctue à peine le séjour vibrant du buste

Erigé dans la couleur tremblée.

Oeuvrons encore dans l’intervalle

et aux coupes versées

Dans le grand chantier du matin.

La main sonne juste encore

Et sans emphase

Au secret du tableau

A la peau de la phrase.

Oeuvrons comme on persévère

Et au front lustré de l’entente

Comme des enfants peut-être

Faisons commerce de lumière

De mots et de menthe:

Un lâché de soleils vers

Le geste de renaître.

Barbara Auzou

 

 

P1050756

Les soleils vers 1 (Nouvelle série)

2018 – Niala

Acrylique s/toile 65×54 – cadre

850,00 € (encadré)

https://wordpress.com/view/alainnialablog.com

4 réflexions sur “LES SOLEILS VERS 1

  1. Nouvelles notes pour la semaison, Philippe Jaccottet

    Maintenant, la terre s’est dévoilée
    et la lumière du soleil en tournant comme un phare
    fait les arbres tantôt roses tantôt noirs.
    Puis elle écrit sur l’herbe avec une encre légère.

    Bon jour mon Alain…

    Aimé par 1 personne

  2. Les mots d’herbes grainent
    au fil des tomes par la vague des marées renouvelées…
    Il y a dans cet air du jour
    comme un retour sur soi-même porteur d’espoir
    le jaune est seyant…
    Bon Jour ma Barbara.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.