Tracé


1c6a40e2555a77f507c2181829c55c17

Tracé

 

Le murmure de ton échine au franchissement

un troupeau de chevaux surveille la route

les paroles du dernier métro gardent le transport en station

en choisissant l’échelle je découvre le secret de ton dessous que le mystère tient nu

dans l’envol des oiseaux un échafaudage de maison suit le plan de tes mains. Odeur de peau au pouls brûlant,  comme un sac cousu à points francs…

 

Niala-Loisobleu – 19/10/18

2 réflexions sur “Tracé

  1. Sous un ciel soluble

    tiède de sa promesse déliée

    en sinueux rubans de brume

    trouver éconduits et déçus

    par l’impossible

    et son sévère attelage

    la corbeille d’osier du regard

    dans les traits réconciliés

    d’un visage

    et les mains mystérieuses

    d’une mémoire commune

    essentiellement distraites

    occupées à se plaire et à chercher

    des fleurs d’espoir à nouer

    en bouquets.

    Quelqu’un en nous ne se résigne pas.

    Barbara Auzou

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.