Plein Jour


Angle de la boulangerie et de la pâtisserie

Quatre-saisons couturières garées au trottoir devant l’endroit où j’ai vécu un bougnat

Dans l’encoignure cochère j’hennie

Ta bouche sent la pomme, j’écrase le serpent d’un arbre à cidre

T’embrasse à la volée, ventres au pressoir…

N-L – 17/10/18

4 réflexions sur “Plein Jour

Les commentaires sont fermés.