AUX OISEAUX


20cb05f8b29dc9211487ee7706abac74

AUX OISEAUX

Paroares, rolliers, calandres, ramphocèles,
Vives flammes, oiseaux arrachés au soleil,
Dispersez, dispersez, dispersez le cruel
Sommeil qui va saisir mes mentales prunelles!

Fringilles, est-ce vous, euphones, est-ce vous,

Qui viendrez émouvoir de rémiges lumières

Cette torpeur qui veut se croire coutumière

Et qui renonce au jour n’en sachant plus le goût?

Libre, je veux enfin dépasser l’heure étale,
Voir le ciel délirer sous une effusion
D’hirondelles criant mille autres horizons,
Vivre, enfin rassuré, ma douceur cérébrale.

S’il le faut, pour briser des tristesses durcies,
Je hélerai, du seuil des secrètes forêts,
Un vol haché de verts et rouges perroquets
Qui feront éclater mon âme en éclaircies.

Jules Supervielle

FORET SECONDE


ac97ddd44950c30bdfad2772e5a47c57

FORET SECONDE

 

S’il restait un fleuve à franchir, si la solitude du passeur n’était pas tout à fait la folie, si le brusque étranglement de ma voix ne trahissait que le vertige de ma force
à son midi, tu ne m’échapperais plus, sanglier, en te multipliant, beauté, en éclatant de rire, et la forêt qui suffoque à te détenir sans partage,
accueillerait le vent, s’ouvrirait à la rude et radieuse alchimie de la seconde nuit. Car la fiente des rossignols ne jalonne encore qu’un layon où l’enfer peut surgir, mais c’est le
bon chemin. Et c’est le seul indice qui fortifie l’attente de nos lèvres. Scintillante invective et dôme de fraîcheur, le feu qui vient à vous n’est plus
désespéré.

Jacques Dupin

Euréka dit l’inspecteur c’est bien sûr…

Alors comme la ligne droite qui se met à serpenter parce que le bout langé viennoise, mon beau danube bleu, sissi tais ta gueule qu’on s’en tende. Je sens bien qu’on nous force, le moindre de tes mouvements est dans les petites roues de ma biologique montre bracelet ma Muse et souvent avant même que tu fasses remontoir. J’ai des orties qui brûlent dans une lignée d’oeil qui voulait pas voir ça, oui mais. Mets ta peau au pouls de mon cheval, point d’art, le voici qui déjà franchit la rivière, là où des écopes malveillantes voulaient puiser l’eau. On fait des êtres supérieurs bardés de savoir et manquant totalement de faire. L’ironie est là toujours prête à t’attraper par la barbichette.

Soit…

Alors du poil en premier, je ne garderai que l’intime senteur automnale en forêt seconde…

 

Niala-Loisobleu – 07/10/18

 

 

 

QUI QUE QUOI


téléchargement

QUI QUE QUOI

 

Les tracas ne fleurissent qu’au coeur des coins de délices, pour ne pas infirmer que l’exception n’en veut pas à la règle. Le miroir à peine allumé dans ce matin bouché, où la pluie métronome sur le haut des bretelles, je sortis mon Janus du coffret à couverts.  Logé dans sa ouate, au confort organisé où il n’y a pas de place pour l’improvisation, le bougre mine de rien est allongé. Quand on veut faire semblant. Mais si qu’on se prénomme Janus on est l’un où l’autre, pas les deux en même temps. Le prenant entre le pousse et l’index je le sortis et le mis à poil, pour qu’il dise la vérité avant de lever la main droite. J’avais ôté la Bible de séjour, ça fait trop hôtel qui Trump, dès la table de nuit.

-Alors mon brave, dis-moi tout de ta pensée, est-ce obligatoire de se cacher derrière une assurance de propos avec lesquels on a rien à voir ?

Le miroir eut besoin d’un instant pour que la buée disparaisse, je ne lâchai rien, il se fit apparaître. Je vis tout de suite le nombre incalculable de quiproquos qui donnent un paquet d’occasions au fourbe pour mentir. Analyser demande des moyens au-dessus des capacités du malhonnête, à voir le toupet avec lequel il se défile quand on le prend en flagrant délit. On appelle ça la mauvaise foi.

Profitant de la présence du témoin irrécusable de notre égo, je lui demandai de me dire Dupin. Sa réponse fut tac au tac: à part la prière commune pour le quotidien, perds pas ton temps avec le Jacques, personne en majorité n’y entrave que dalle. Cependant pense que si c’est en liaison directe avec une personne choisie que tu le cites régulièrement, te prives pas. Le poète vivant n’a jamais été perçu de son temps, raison majeure de lui rendre justice. On est assez gavé par Jupiter qui pose des pardons politiciens à droite comme à gauche dans sa France qui s’arrête,

Qui que quoi

Qui que quoi dont d’où
la cantilène expulsée
atteindrait le point
où se peut écrire
sans penser

il casse une lettre
il ébruite trois
la lettre cassée s’endort

quoi relire quoi
merveille
à l’instant de l’air
déchiré

et recommence ou commence
à ouvrir la boucle, à éreinter
la monture

à piaffer de rire
dans la glu du marigot

.Jacques Dupin

 

Avant que la pluie vienne ton soleil arrosait tes cuisses d’un tempérament énergétique. Je gage que ce jour levé pluvieux, rajeunira ce seoir d’un coup. Aussi difficile que ça puisse être c’est dans son contraire exposé que la vérité est à dégager de sa gangue. Nous ne sommes rien que poussière, il est donc indispensable de balayer devant notre porte. Les simagrées ne tiennent pas devant l’armature du fond de chaque chose…

Niala-Loisobleu – 07/10/18