Ces permanences


Sans musts

Qui dirent

Dressée

chair de poule

Tu m’intraveineuses

A grand pouls

Comme le tant d’une rivière ne coulant pas qu’à temps donné…

N-L – 19/09/18

2 réflexions sur “Ces permanences

Les commentaires sont fermés.