LA PENETRABLE VOIX DETOURNEE


e344736af90df099229da994b6c1eaae

LA PENETRABLE VOIX DETOURNEE

Si la fraîcheur se teinte de gris ça repose du brillant mis aux yeux par le temps qui court où le faux aime se faire croire.  Mon cheval était content de me retrouver, voilà on on a reparti du bon pied, juste un fusible qui bugait l’électronique m’a dit le garagiste d’un ton qui en faisait voir plus que je lui demandais. En allant sur des chemins qui mènent me suis rendu compte qu’en matière de route ça nettoie quand on voit l’être cher sur la bonne à la façon qu’il a de plus demander son itinéraire. Du coup on s’a retrouvé en clairière là où cette source donne de la bolée sans casser la voix. Comme du Cid,  appellation contrôlée, celui-là qui met les vaches à l’ombre sous les pommiers faute de train pour les entrer au pays du voyage. L’amour sans c’est la pire maladie de parking seul. La vie est sur voix de garage. Par la minceur de la cloison de cette construction moderne une chanson parlant de cette précarité me venant aux ouïes je tendis l’écaille, misère du poisson d’eau douce sans sel à ajouter. Je reconnus la voix de Luz Casal, que du coup j’entrais dans les paroles. Eh oui faut pas jouer à la badine avec l’amour, on peut s’en mordre tellement la langue que m’aime avec Google Traduction, pour embrasser ta langue à si mal que tu peux plus embrasser.

 

Si alguna vez ui
De mi vida contigo
Perdoname cariño
Estaba distraido

No veia color, en esta marea
Habia mucho calor, en la frontera

Me sigues gustando
Te sigo soñando
Es esta la forma que tengo
Cariño de demostrarlo

Si todo es mentira
Y la mentira soy yo
Deja que esta vez
Te hable con mi valor

Siempre te he fallado
Si me has necesitado
Si siempre me perdonas
No cambiare ahora

Me sigues gustando
Te sigo soñando
Es esta la forma que tengo
Cariño de demostrarlo

J’ai refermé la porte du voisin en panne des sens, repris mon cheval et j’ai reparti le long des découvertes du chevalet, il Mékong au 1/4 de tour. Ma Muse en se collant contre mon désir de vivre a dans la poitrine des bosses qui se passent d’arnica. J’en  tout bleu. Les nuages peuvent griser les heures de façon porteuse, si ça pleure le jardin va faire une ronde que le bien-être va cadencer…

Niala-Loisobleu – 14/09/18

 

 

2 réflexions sur “LA PENETRABLE VOIX DETOURNEE

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.