AUTAN OCCITAN 9


AUTAN OCCITAN 9

 

(Autan-Occitan est une série de 10 tableaux de Niala à partir desquels Barbara Auzou a écrit 10 poèmes. Il s’agit donc d’une oeuvre commune de deux auteurs indissociables.)

 

Au chemin qui serpente vers nos racines obscures,

nous opposons la fière citadelle de nos corps,

ses parfums de miel et de fruits mûrs

et le regard de l’échanson qui nous évite

connaît le prix de notre labeur,

la splendeur muette des récotes inédites.

Acclimatés au faîte de l’étonnement

et à la vierge attraction d’une terre de pierres,

nos longs cheveux défient le ciel d’une muraille éphémère.

Aux ceps des humeurs capricieuses du vent,

nous nous affairons à libérer les soleils prisonniers

entre le rameau d’hier et la sève du maintenant

et s’arc-boutant sur la fraîcheur des torrents,

nous redonnons la rondeur à la vigne et aux visages

le sucre du vivant.

 

Barbara Auzou

 

P1050698

Autan Occitan 9 – 2018 – Niala – Acrylique s/toile 46×38

POESIE DE L’IMPOSTURE


eab93d1afce3ef0353b2736ae537bfad

POESIE DE L’IMPOSTURE

 

« Gardez la monnaie »
dit l’un qui sondait les murs
à l’autre qui prétendait se mettre en marche
et tous deux semblaient soucieux

« Gardez la monnaie »
dit la poussière à l’or
et tout le monde dans la rue se retourna
comme s’il était arrivé quelque chose d’irrémédiable

« Gardez la monnaie »
dit la patrouille en rentrant
car il était tard
il y avait eu beaucoup de morts
et c’était le mot de passe

il faudrait mutiler les corolles qui s’ouvrent
fixer à pleine face
le bégaiement de la misère interrompue
il faudrait…

et cela me rappelle un nom d’emprunt
valable pour toute une vie
et ce brouillard tiré par un bateau d’esclaves

et le sentiment que seule la chute est possible
et qu’en elle
pour la première fois
les amants s’observent sans frémir.

Georges Henein