Une réflexion sur “Tant bien que mal – Jacques PRÉVERT – Lu par Serge Reggiani

  1. Y sont marrants les gens, ils veulent exister, montrer comme ils ont la réponse, comme ils sont cultivés, comme ils ont leur place…mais ils l’ont…et du coup, préoccupés par leur propre place à prendre dans ce monde ne savent plus écouter et faire silence…Ce monde est dur…
    Merci pour ce beau texte ALAIN et la voix de Reggiani..tu le sais. propre à me dresser le poil sous 30 degrés encore…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.