3 réflexions sur “PORTE-BONHEUR

  1. Ce « Tremplin « -là est le tout premier sur lequel j’ai écrit.
    Un décor de cirque intime dans lequel je contemple la scène en témoin et qui dit toi uniquement…
    Je m’aperçois aujourd’hui que son titre même invite à la réécriture, sans renier la première, qui reste LE TEXTE….

    Nul matin n’a de domaine
    ailleurs que dans le dire orange
    foires et phénomènes
    aux mots qui dérangent
    et si l’on se démène
    c’est sur la tige serrée bleue
    qui tend à rendre un peu
    de couilles aux anges
    dont on voudrait taire
    un système pileux
    qui sévèrement démange
    à la paille et au lit du bon dieu….

    Rooh…Celui-là j’ai honte comme ça fait du bien.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.