3 réflexions sur “Serge Reggiani: On s’aime (1982)

  1. Ces deux zazous sur la photo
    Fiers devant leur première auto
    Voyage de noces à Barbizon, vingt ans
    Ces deux zazous endimanchés
    Ressemblent à bien nous y pencher
    Aux grands-parents de nos petits-enfants
    Regarde, nos regards ont rajeuni
    Si nos yeux sont toujours les mêmes
    Et depuis le papier jauni
    On a nos âmes en harmonie
    On S’Aime…
    On S’Aime, on s’aide à bien porter
    Les rides qui sont la portée
    De la chanson du temps qui passe
    On s’adore à corps et à cris
    On se fait la gueule, on s’écrit
    Des mots d’adieu que l’on entasse
    On se reproche tour à tour l’ennui
    Le café bouilli, la bohème
    Un peu moins papillon de nuit
    Les mèches blanches à nos folies
    On S’Aime…
    Ma fille, ma femme
    Ma peau, mon âme
    Je serais qui, je serais quoi sans toi
    Ma fleur, mon arbre
    Mon sang, mon marbre
    La mort serait d’être amputé de toi
    Je connais sur le bout du cÅâ ur
    Tes gestes, tes mots et tes peurs
    Et cependant tu me surprends toujours
    Mon éternelle inattendue
    Mon hirondelle m’entends-tu
    De regretter quand tu t’absentes un jour
    Je me souviens d’un journaliste idiot
    Et d’un comédien d’Angoulême
    Malgré les bas, malgré les baux
    Malgré les couacs dans le duo
    On S’Aime…
    On S’Aime comme deux enfants
    A qui la terre le défend
    Qui la défient en s’adorant plus fort
    On S’Aime comme deux naufragés
    Qui vivent heureux de voyager
    Avant de laisser faire la mer, la mort
    C’est notre seule façon d’exister
    Et jusqu’à nous survivre même
    Tu verras, nous irons sculpter
    Sur les murs de l’éternité
    On S’Aime…

    Serais-tu donc cet enfant obstiné et au rire en cascade qui joue sous la fenêtre de ma vallée aux oiseaux ces chansons propres à me faire des plumes pour m’envoler?
    Il me semble bien t’avoir reconnu mon Alain. tu n’as pas changé, toi qui professais alors que tout corps branché sur le secteur était appelé à s’émouvoir…

    J'aime

  2. J’ai du pro fesser plus en éducateur national qu’en saigner
    mes écorchures sortent des oiseaux mazoutés en espoir d’ailes
    Il y a des mots qui manquent pour amplifier simplement
    reste la secousse du geste pour aller au fond briser la surface
    Oui je suis cet enfant
    qu’aucune règle n’a pu briser les doigts

    Envie de t’embrasser comme ça ma Barbara…

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.