Estran demandé ?


P1040763

Estran demandé ?

 

 

Mains levier, je désenlise l’esprit de l’idée

nos outils de déviance fabriquent des objets

à partir d’une fonction organique

Je peins à poils, de la martre acrobate et du pore épique

je peins de mon cœur à la rage du couteau

de mon âme qui a bu et mon oreille qui voit de la main gauche

jamais sèche la toile claque comme au lavoir

l’idée que de foi la Muse humidifie s’étale en dehors de la vue, de mer et d’écume
pont vertébré et cales d’amphores, seins en prou, guettant que taire, 
assise dans l’espace porté du tapis envoyant son volant d’embruns…

Niala-Loisobleu – 23/06/18

3 réflexions sur “Estran demandé ?

  1. La rage de ton couteau et ton oreille qui voit de la main gauche nous relient et prolongent la réalité de nos corps présents au monde comme rires d’enfants…
    Bonne soirée mon Alain…

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.