UN RAYON PREND LA RUE


muse

UN RAYON PREND LA RUE

 

Mes godasses au bout des écarts

délassées pieds nus dans ta bassine

trempent à la nage

comme une aubade source la nappe à fleur de peau

rien d’autre que ce silence qui saute au cou

j’ai mis les peines en noir et blanc dans les lunettes roses de ton ventre…

 

Niala-Loisobleu – 15 Juin 2018

 

9 réflexions sur “UN RAYON PREND LA RUE

  1. Manquerait plus que de se faire prendre dans l’abat tant…t’imagines…j’ose pas…ça fait site de rencontres vantant sa lumière intérieure…affligeant…
    Voguons au large des sirènes comme Ulysse !

    J'aime

  2. ô feux , ô feux si le cas cendre en de funestes prophéties!!!
    Circé comme ça mon Alain, tu as raison, vaut mieux fuir pour garder l’aube aux doigt de rose, l’hue lisse et le cheval deux-trois!!!!

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.