NOTRE COULEUR DE SIGNES


 

CIMG0448

NOTRE COULEUR DE SIGNES

 

Bruit de train dans un clapotis de vagues suivant la route montagneuse du bord de mer, c’est toi qui corniche. Calanques au miroir mis en plongée.

Tu sors d’un roux issu du mortier des ocres, ceinte victoire, vert de pomme ambré de sienne Cézanne

l’accent perdu d’une montagne brûlée au bûcher religieux cendre au cep tordu partageant la rage pacifiste de l’olivier. Ô douleur du tronc qui sève à la veine de sécheresse

L’argent du feuillage crachant sur celui du fric

Rose-sanguine bruni qui vulve gueule ouverte

Tirés du sommeil végétatif des tons déplacés de certaines confusions de langages, les jaunes grimpent au treillis, entourent la tonnelle et se font la rame d’un terre-neuva aussi alerte à la godille qu’au lancé de harpon

Chrome et cadmium adoubés

Ta peau offre sa blancheur au brun de ton épineux. Vagabond comme un vol de passereaux se posant des dalles aux branches

Pâleur où le bleu des veines pose en épandage son réseau d’adduction

Nous sommes le pigment pur de l’expression intime. Rangez vos tubes et crayons ce que notre extrayant végétal en nous minéralisant ne peut avoirde commun avec tout superlatif pompeux, l’accent marchand d’une quelconque flagornerie

et encore moins de donner à quiconque l’idée saugrenue de se mettre au monde en qualité de superstar élue

La couleur est à la poésie la richesse offerte sans limites par l’esprit de métaphore…

 

http://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/2016/03/nicolas-pesqu%C3%A8s-la-face-nord-de-juliau-treize-%C3%A0-seize-par-ang%C3%A8le-paoli.html

 

Niala-Loisobleu – 13 Juin 2018

 

 

 

 

 

7 réflexions sur “NOTRE COULEUR DE SIGNES

  1. Le pigment pur de l’expression intime offre ses paumes au vent. Et il arrive que le vent se fasse mauvais et le lui picore jusqu’au gris.Je veux croire fermement comme on vit son rêve que le BEAU gagne toujours , justement parce qu’il n’est ni codifié ni répertorié à la palette sociale qui voudrait à tout prix lui donner un nom et de préférence le sien!
    Un texte qui m’émeut dans la marge qu’il trace à côté de la grille du tout-venant.
    Merci mon Alain.

    Aimé par 1 personne

      • Si tel n’était pas le cas j’offrirais mes paumes ouvertes ailleurs tu sais…

        Fleur d’un monde meurtrier
        la beauté
        lotus pur, pied dans la vase
        la beauté survit au carnage.

        Elle seule me touche
        comme un visage,
        aurore nouvelle,
        chevaux courant dans la steppe,
        mouette portée par les vents,
        bond d’un animal sauvage,
        rien d’autre ne compte ni ne reste
        sinon l’amour dans un regard,
        ton charme, beauté en mouvement
        apaisant les blessures du temps.

        Chant XI, la beauté.
        Feu nomade, Gérard Chaliand.

        Aimé par 1 personne

          • C’est dommage parce que Wp est un endroit d’échanges. Un endroit où l’on regarde aussi beaucoup vivre les autres et où l’on se demande comment se faire sa place…C’est dommage parce que se faire sa place, c’est simple, c’est apporter sa singularité à l’échange sans chercher à tout prix à être l’unique…

            Aimé par 2 personnes

            • Il n’y a pas de solution vraie sur WordPress le système d’abonnement étant vicieux. Il y a évidement des gens propres et intéressants à tous points de vue. Mais ceux qui ne le sont pas peuvent venir alors que tu les as supprimé et se réabonner…
              Les malades trouvent là un excitant qui nourrit leur névrose. Quelqu’un d’équilibré se retire sans bruit.
              Ainsi s’installe le contraire de ce tu es venu faire…

              Aimé par 1 personne

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s