Touche fraîche


Je suis au départ du vent

Scrutant la corniche des cuisses ou la rosace se centre

La légèreté en prenant la forme d’une goutte perles sans qu’une nacre ne l’enferme

Ton geste retenu dans son élan par un entourage colonisateur me prend tout bas à l’oreille

Et la première vague fait rouler l’écume aux poils de mon pinceau

La couleur me renverse dans son rire…

N-L – 10/06/18

17 réflexions sur “Touche fraîche

  1. J’espère que tu nages bien…parce que la cascade fraîche de ce rire-là il faut savoir la remonter après s’y être ébroué comme une enfant….
    Bonne soirée mon Alain.

    Un poème de Bonnefoy:
    « Et à des moments je ne vois plus rien que ma chaussure qui troue la blancheur crissante.Le bleu vif des lacets, l’ocre de la toile, d’un grain serré, les marques brunes qu’y laisse la neige qui s’en détache dès que mon pas s’en dégage pour me porter en avant, dans les remous de lumière.
    Le peintre qui se nomme la neige a bien travaillé, ce matin encore.Il a rajeuni le dessin des branches, le ciel est un enfant qui court en riant vers moi, je resserre autour de son cou la grosse écharpe de laine. »

    Aimé par 2 personnes

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s