DECOLLAGE


 

 IMG-0708

DECOLLAGE

 

Prise  de fatigue la pluie ne s’est pas levée ce matin

elle est restée collée aux écharpes du brouillard

retenant le papillon d’aller entre chemise et peau

s’ébrouer sans permission

Merveilleux instant aucun plouf ne ride l’eau

un train traverse le temps

les oiseaux lui font un triple ban à la volée des cloches

Il y a des senteurs à la porte de l’atelier

il m’a semblé voir le tapis frissonner

 

Niala-Loisobleu – 8 Juin 2018

11 réflexions sur “DECOLLAGE

  1. Forêt de signes qui conjuguent l’instant parfait pour habiter ensemble sa chaude rondeur…
    si le tapis frissonne ce n’est pas de froid…
    Je t’embrasse mon Alain..

    J'aime

Les commentaires sont fermés.