Accroche-Coeur


La salle à vivre tient toute entière entre Jour et nuit

Accrochée

aux poutres en bouquets d’immortelles ne respirant que les fragrances triées des douleurs

Allongé en travers de la pluie grise je mange à ton cou le soleil laissé sous le banc

Tu frémis baiser trempé au cœur de mon long parcours

Je m’engage à ton long, araire à fendre l’ombre

Niala-Loisobleu – 03/06/18

6 réflexions sur “Accroche-Coeur

  1. Manger les traces de soleil ,laissées en offrande, les jours de pluie,…Quel plus bel accueil du jour?

    Patte de chat tout doucement le jour se souvient d’être nuit Un peu d’obscur un peu de vent les étoiles et ce qui s’ensuit viennent sur la pointe des pieds ils s’avancent de toute part dans le ciel et ses escaliers et la nuit s’installe au hasard sur l’île et la plage et la mer dès que les oiseaux qui s’enfuient laissent la place aux messagers qui annonceront minuit Puis les lézards vont se coucher passant le mot aux vers luisants

    Trente cri-cris dans les rochers lamentent le soleil couchant La mer chante à bouche fermée l’épaisse nuit de ses poissons l’obscurité de ses forêts et de ses plaines sans moissons Je suis la Nuit dit l’arrivant

    en débarquant sur le rivage

    Ses pieds s’enfoncent dans le sable

    dans les étoiles son visage

    et ses mains ourdissent des fables

    de fraîcheur et d’obscurité

    qui nous entourent tous les deux

    Mais sur le sable auprès de moi ton corps désaltéré de jour ta peau crissante comme soie luit doucement parmi l’obscur Un peu de soleil prisonnier s’évapore en secret de toi et quand je caresse tes seins tout ce qui reste du soleil glisse doucement dans mes mains tout ce qui reste du soleil tout ce qui sera le matin.

    Nocturne, Claude Roy.

    Aimé par 2 personnes

  2. Implanter à longueur de ce jour, l’heure où la plage vierge se montre nue
    le bruit du ressac la berçant de son mouvement de caresse
    Les clochers du dominical gomment l’appel en messe
    aucun sermon ne montant blasphémer en chair
    Ce reste de soleil est la souche du prochain.

    Merci ma Barbara.
    N-L

    Aimé par 1 personne

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s