SOLSTICE


776e2a88a2c6e9cc8a297b87d9c533e1

SOLSTICE

Je suis assis au point haut, en bas dans le soleil de son jardin. Elle me dit ses mots qu’elle a mâché de menthe sauvage prise aux mauvaises herbes qui cherchent à gagner. Son ventre résonne plein ma tête à me caresser le coeur. Je l’entends, elle me dit à mots ouverts le passage proche

Je ne parle qu’en Bonne Foy…

Encore

Moi la nuée

Je consens

Moi l’étoile du soir

Je consens

Moi les grappes de mondes qui ont mûri

Je consens

tu connais mon nom Maria-B…

Quand se déposant du ciel d’un passage vocal le cri des oiseaux est entré comme le chant qui accompagne la levée.

 

Niala-Loisobleu – 19 Mai 2018

 

17 réflexions sur “SOLSTICE

  1. Papier de verre et émeri, comme poils à gratter non merci. Mais lignés apportés sur claie de sole il sont harmonie sans égale. Faut dire que j’ai l’oreille sensible. A la question posée je réponds donc oui, ma Barbara.

    Aimé par 1 personne

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s