CABANE A CEDER


MOBIL-HOME I.R.M. SAPHIR PANORAMIQUE 2005 010

CABANE A CEDER

Je vais lui dire ma peine

mon arrache-coeur

Mais le  crabe entré dans  la vie m’oblige à la quitter

Moëze-Oléron terre d’asile

où le bonheur a fleuri

je te garde depuis le premier jour…

 

Niala-Loiseôbleu – 4 Mai 2018

 

IMG-1631023034MOBIL-HOME I.R.M. SAPHIR PANORAMIQUE 2005 017DSC01523DSC01524DSC01526

027.JPG

MOBIL-HOME I.R.M. SAPHIR PANORAMIQUE 2005 020MOBIL-HOME I.R.M. SAPHIR PANORAMIQUE 2005 024MOBIL-HOME I.R.M. SAPHIR PANORAMIQUE 2005 030P1030909P1030920

15 réflexions sur “CABANE A CEDER

    • Au problème évoqué, hélas le pire était a ajouté, ainsi est la vie, les hommes ne supportent pas que le beau demeure. En arrivant ce matin pour ouvrir j’ai appris que la Ville avait vendu le terrain à un constructeur. Sans avoir été prévenu, il va falloir tout libérer…horreur.Encore un lieu merveilleusement protégé qui va disparaître sous le béton…je suis brisé.
      Merci MioModus.

      J'aime

      • Je reste sans mots… Les hommes m’égarent, à quoi bon vouloir detruire, refaire…
        Je compatis à votre douleur et vous souhaite tout le courage nécessaire pour affronter ces épreuves…

        Aimé par 3 personnes

        • Merci MioModus
          Je suis effondré, au point de douter de l’espoir que j’ai toujours opposé à l’acharnement de l’homme pour enlaidir la vie de toutes les façons…il n’y plus d’esprit moral, juste des mots dont on se moque sitôt les avoir prononcés. L’hypocrisie est la seule valeur de ce monde en ruines.

          Aimé par 1 personne

  1. On peut abandonner une – magnifique – cabane. Mais pas la vie, même si elle est mise en péril par un sombre crustacé. On ne laisse rien à la fatalité, on ne lâche rien !
    Amicales, très amicales pensées.

    Aimé par 1 personne

  2. Découvrir ça, ce soir, moi qui avais écrit sur ta cabane, mon zoizo, moi qui aimais tellement t’imaginer dedans… Je n’ai pas de mots pour te dire ma peine.
    Je t’embrasse de tout coeur.
    💜🦋🦋💜🦋🦋💜🦋🦋💜

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.