6 réflexions sur “Troisième Élégie de Duino, Rainer Maria Rilke

  1. Avais en vie une jolie promenade, devant moi miroitait un plan d’eau, ça peut s’écrire autrement (voilà un mot que je préfère, autrement c’est pas pareil)
    – Vous vous êtes baigné, demande un moineau sur la branche ?
    – On peut dire ça comme ça….et glou et glou
    Merci Barbara, on m’appelle…

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.