SOURCE MURÉE


SOURCE MURÉECOPIE DE MES IMAGES 002

Ils mutilent leurs traits pour que reculent les miroirs, et c’est un masque qui pousse le cri. La terre ne soutire plus. Une courte fumée s’engouffre dans le masque. Dehors, avec
d’obscures précautions, s’ouvre l’eau corrompue, l’eau pacifiée, l’eau minuscule…

La fatalité que j’illustre n’est pas exempte de rupture, de félonies, de tremblements : mes imprécations, mes ratures. Mais déjà la racine du temple a percé le
pied du marcheur pourrissant. Déjà l’étincelle a changé de prison.

Jacques Dupin

5 réflexions sur “SOURCE MURÉE

    • Des écailles de peinture l’apporte irrésolue créa la nageoire frémissante. L’an guigne va a la nasse comme la fraise au dentiste aïe aïe. On a vu la Sixtine s’envoyer au plafond en décrochant les ris d’ô pendant qu’un pape appelé à régner se tirait des bouffées dans la cheminée de l’amer supérieur…Ce n’est pas l’amour qui fait le trottoir mais une copie d’un Dali baisant Eluard pour des dollars. Ce do qui ferma brisé d’une série noire, est au la d’un mouvement métronome qui veut pas jouer coucou. Il y a eu Jehanne et les voix, ce don ré mi mien qui moutonne comme une Iroise plus chaude qu’un Vésuve rallume que d’énergie. Ah maudite sorcière et fils indignes votre coup passa si près que mon chapeau en tomba…pas le cheval, hue trace au sillon et laboure….
      Merci Barbara.

      Aimé par 1 personne

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s