VOUS NE SAUREZ JAMAIS


15 réflexions sur “VOUS NE SAUREZ JAMAIS

  1. eh bien

    j’arrive bien tard
    vous ne saurez jamais , je le devine
    comme le soleil pâlit d’abord à ses retards
    et comme à ses manquements
    le père fouettard
    fait de ses fesses des fesses sanguines!!!!

    J'aime

  2. « …Et ce lac pensif au fond du paysage… »
    Ô oui la surface reste à la place qu’elle devrait jamais quitter !
    Merci
    lesfaitsplumes.

    J'aime

  3. Allons puisque seul la brillance de l’étiquette ou l’émoi d’un poil de barbichette justifient de paraître, ne rien dire à ce que vous ne saurez jamais suffit en tout…
    Merci Gilles.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.