HORIZON


 

14e00c458c8c7375393b3770948413bb

 

HORIZON

Voici une mer entre deux taire

une vague relevant la mèche m’en fit voir le front

La vue large n’étant pas encombrée par un envahissement d’immeubles

je ne vis rien qui semblât retenu par une corde

C’était salé, lâché, la fêlure de changement d’heure reprenait mouvement, quelle chose qui me fit penser au coucou libérant le cri retenu dans la carapace…

Une mosaïque dorée de sable et ocrée de sanguine aux lèvres remonta comme à Carthage, dire:  Je vis, vous ne me détruirez pas.

 

Niala-Loisobleu – 25 Mars 2018

4 réflexions sur “HORIZON

  1. A la proue la figure auvent, je me tiens en garde, pourfendant l’âme à lame le brouillard qui se croyait peinard. Laissant les transports fantômes sillonner le rail d’Iroise entre les étocs d’un avide trafic. Argos fuse de sous la jupette. La quille est le soc que le cheval de mer tire en direction des semailles, hors des marais noirs.
    Merci Barbara.

    Aimé par 1 personne

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s