Vous ne saurez quoi dire


a5445ffc4ea048e903fcdc8ded9e913f

Vous ne saurez quoi dire

 

De la pluie qui bat sortent des voiliers invisibles sauf aux porteurs d’amphores pleines de soleil

Le temps pisse un continent

Les étoiles se tendent les deux mains en coupe

Arrive une planète silencieuse, un enfant à cheval dessus ébroue, ébroue, ébroue !

 

Illustration: Peinture de Pierre Bonnard

Niala-Loisobleu – 23 Mars 2018

6 réflexions sur “Vous ne saurez quoi dire

  1. L’allure pousse-moi du col que le grand pantin dispense trop largement, finit par tuer l’énergie individuelle à la base. Bien joué c’est que ce qui était souhaité. Alors retenons cette part d’innocence de l’enfant qui fait rester en dehors du jeu de perroquet…
    Merci Célestine.

    J'aime

  2. Il est possible de pêcher un espace étranger à ce monde banal, mais faut-il avoir le savoir de la truite sauvage prise à la main…Merci Max-Louis.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.