LA VIE, LA MORT


LA VIE, LA MORT

 

TREMPLIN

Depuis l’oeil

Depuis l’aube elle a cheminé

Depuis son enfance elle a traversé les frontières

Franchi les océans pour nous rencontrer

Franchi les tempêtes pour nous apporter

Les rameaux les roseaux les étamines

Nous révéler les cercles de son écriture

Les graines de son histoire et les planter

Les graines de son errance et les soigner

Dans son atelier les peindre

Dans les rues de notre capitale

Entre les pierres du jardin de son ermitage

Les graines de ses espoirs entre les pierres

Du palais de ses souvenirs puis les cueillir

Pour les rapporter à travers les perturbations

Les annoncer en dépit des conflagrations

Jusqu’aux rivages des égarements

Jusqu’aux sources du lendemain

Jusqu’aux ramages des émaux

Jusqu’à la paix.

Michel Butor

8 réflexions sur “LA VIE, LA MORT

  1. Aux Marquises
    Ils parlent de la mort comme tu parles d’un fruit
    Ils regardent la mer comme tu regardes un puits
    Les femmes sont lascives au soleil redouté
    Et s’il n’y a pas d’hiver, cela n’est pas l´été
    La pluie est traversière, elle bat de grain en grain
    Quelques vieux chevaux blancs qui fredonnent Gauguin
    Et par manque de brise, le temps s’immobilise
    Aux Marquises

    Du soir, montent des feux et des points de silence
    Qui vont s’élargissant, et la lune s’avance
    Et la mer se déchire, infiniment brisée
    Par des rochers qui prirent des prénoms affolés
    Et puis, plus loin, des chiens, des chants de repentance
    Et quelques pas de deux et quelques pas de danse
    Et la nuit est soumise et l’alizé se brise
    Aux Marquises

    Le rire est dans le cœur, le mot dans le regard
    Le cœur est voyageur, l’avenir est au hasard
    Et passent des cocotiers qui écrivent des chants d´amour
    Que les sœurs d’alentour ignorent d’ignorer
    Les pirogues s’en vont, les pirogues s’en viennent
    Et mes souvenirs deviennent ce que les vieux en font
    Veux-tu que je te dise : gémir n’est pas de mise
    Aux Marquises

    Jacques Brel

    Merci Barbara.

    Aimé par 1 personne

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s