Une réflexion sur “BIENS EGAUX – RENE CHAR

  1. Ecartant la réalité de « la main infirme des hommes », de là où je suis, au bord du lien qui lâche mais combat, voir certaine campagne vouloir refleurir retend l’arc. Au point de dresser l’orbe du plus désespéré au plus cathare désir. Telle cette maison qui fait voile au vent sur un soufflé retombé…Les couleurs ne viennent pas seules, il faut leur parler en ultras-sons, ce sont toutes des baleineaux.
    Merci Barbara.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.