Des ? Mais des deux mains !


IMG-0088

Des ? Mais des deux mains !

Fil de parents d’une époque de Front Populaire, enfants de putes de guerre, insoumis à l’alignement du serre-gens, coupeur de tête de la peine de mort, chasseur de faiseuses d’anges, contre l’augmentation machiste par ajout d’un genre, favorable au naturel si t’es homo de préférence (sans pour autant tomber dans le mariage pour tous) et puis contre les mensonges de pseudos unions politicardes qui ne toilent le drapeau bleu que de combines, en matière d’accord j’ai connu Munich et les moustaches du traître Staline, l’impair des peuples, y’a l’tas…

Assez pour s’avoir…que toute expérience de vivre passe par le traque narre, donc que cocu c’est pas un mauvais sort du destin, juste une signature sous la partie en petites lignes,

Moa, soussigné l’Oiso, je pair sistre et signe, ding fait le tri angle sans me bourrer la caisse, vas-y avance, vas à l’Amour de toutes tes forces, de toute ta couleur, de ta proue érectile éperonne le con laid et dis bon jour à celui que les babines sont plus douces quand tu les retournes sur leur poil  à en chuinter poétiquement, oui chante ce qui fit l’Amour Courtois.

Et des deux mains !

Niala-Loisobleu – 5 Mars 2018

 

 

27 réflexions sur “Des ? Mais des deux mains !

    • Ô rien de ces ambitions au pouvoir ne me dresse Madame. Seulement pendant que les dieux nous baisent éternellement je fais voeux de me glisser le plus profondément dans les fentes du temporel. C’est là que mon âme tombe à cracher…

      Aimé par 1 personne

    • LE MIEL INALTÉRABLE

      Le miel inaltérable au fond de chaque chose
      Est fait de nos douleurs, nos désirs, nos remords ;
      L’alambic éternel où le temps recompose
      Les larmes des vivants et la pitié des morts.
      D’identiques effets regerment de leur cause ;
      La même note vibre à travers mille accords ;
      On ne sépare pas le parfum de la rose ;
      Je ne sépare pas votre âme de son corps.
      L’univers nous reprend le peu qui fut nous-mêmes.
      Vous ne saurez jamais que mes larmes vous aiment ;
      J’oublierai chaque jour combien je vous aimais.
      Mais la mort nous attend pour nous bercer en elle ;
      Comme une enfant blottie entre vos bras fermés,
      J’entends battre le cœur de la vie éternelle.

      Marguerite Yourcenar

      Mon cas d’40 plus dépassé qu’un coma aurait passé dans l’outre-noir du qui dit qui Soulages
      moa
      tel
      et rien d’autre
      n’aspire qu’à te donner…

      Aimé par 1 personne

  1. Les chevaliers Cathares actent du bleu fiché à l’iris et pleurent au bord de l’autoroute quand le soir descend mais ça c’est une autre histoire mon enfant.;Il s’avère que le pays cathare est la terre d’élection de la maîtresse. Et qu’elle s’y réfugie en été depuis si longtemps qu’elle ne sait plus quand elle part et quand elle rentre.
    .https://youtu.be/GSAHPad7Osg

    .

    Aimé par 1 personne

  2. L’enseigne découpée d’un pic habité conte de Toulouse aux rives du sacrifice par l’hérésie….demeure le pays occitan et sa langue…dont Max Rouquette demeure chanteur de geste.

    « Verd Paradis est un titre que beaucoup m’ont reproché. C’est un titre volontairement ambigu. Ambivalent. A la fois sincère et doté de l’accent de l’antiphrase. Simple et honnête reflet de la vérité occitane. Un univers souvent d’une beauté à vous couper le souffle – à condition de ne pas confondre pittoresque et beauté – mais portant au visage la croix de l’assigné. Une lumière de l’Eden traversée des reflets blafards de l’abandon ; une lumière blessée. (…) Le jardin de l’Eden au sol interdit à jamais. »

    Max Rouquette, 1981

    J'aime

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s