L’ETHER


L’ETHER

A côté de mon sexe oublié

je me vide test y cul droit après l’autre

il y a plus de gauche depuis longtemps

 

Passe un chant courtois

la lèpre et autres fléaux ayant laissé place au crabe

miracle

Hyppocrate se montre en personne à mon seuil

 

Je sens battre l’humain des deux mains

venu des cendres du bûcher une voix  bat du pied à ma poitrine

et mon sexe dresse la tête toutes ouïes…

 

Niala-Loisobleu – 3 Mars 2018

 

 

 

Une réflexion sur “L’ETHER

  1. Ils décidèrent de faire un demi-tour sur eux-mêmes, sur la glace ont glisse en se tapant l’oeil des patins du parquet, à la française ou la sûreté de l’état…Depuis plus que petits, qu’on les avait viré des coins catéchumènes, marre de se faire montrer du doigt. Le doigt il aime se fourrer dans l’oignon histoire de se prendre la vraie température. L’éther pour repousser les limites de son possible, pas l’éther pour endormir !
    Merci pour ton soleil Barbara.

    J'aime

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s