AUTO-PORTRAIT


Copie de LE PETIT PEINTRE BLEU - 2010 - NIALA

AUTO-PORTRAIT

 

Mes sourires baladent à la hauteur des vagues que le vent soulève

Il y a des treilles qui gardent la grappe en période de sommeil des feuilles

ma nudité demeure pour seul garant

Que la toile, le canson, le carton-bois, le contre-collé

fassent ce qu’il faut à peindre et à écrire

du cri que mon ventre ouvre au couteau

sans peur de dire voilà mon peint

je ne suis rien d’un saint

j’aime aimer comme envers et contre tout ce qui épouvantaille la vie des oiseaux..

Niala-Loisobleu – 1er Mars 2018

 

8 réflexions sur “AUTO-PORTRAIT

    • Telles des glus à tendre les clarinettes, des hanches étrangères au galbe de l’amphore précieuse jouent du miroir…pauvres gorgones…le poisson-volant donne consigne aux embarcations de complaisance d’aller mouiller dans une marina…je côte sauvage…et plus en vrai marais-salant…

      Aimé par 1 personne

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s