LE RACCOURCI


LE RACCOURCI

Franchi le soupirail,
Passé le raclement des pelles
Et l’écume des tombeaux,
J’écrirai comme elle jaillit,

Vertigineuse, gutturale,

Debout contre ce bois qui se fend,
Ma table renversée, la porte du toril.

En effet la fraîcheur est tirée.

 

Jacques Dupin

 

7 réflexions sur “LE RACCOURCI

Les commentaires sont fermés.