LA BOÎTE A L’ÊTRE 33


main-header_father-nature

LA BOÎTE A L’ÊTRE 33

 

INCOMMUNICABILITE

La pierre

elle a, elle a

tant

et

temps

d’histoires à me dire

que

je sois là où ailleurs

qu’au grand jamais

elle ne cesse de me communiquer

l’essence ciel

Sans besoin de phrases à n’en plus finir

tout en silences partagés

On a si profondément voyagé

intérieurs de nous-mêmes

inutile de mentir en boucle

Les scies et de là

c’est que rengaine et navette

comme ces musiques d’ascenseurs

qui ne vous montent nulle part

L’encre où trempe la plume du coeur

comprend du premier trait

ce qui trace la correspondance

en tous points

de la différence complémentaire

les oui-oui-dits

en fait

n’ont jamais rien compris

C’est ainsi que les hommes vivent à s’entretuer

T’as une grande bouche

Kayapo Raoni

dommage qu’ils n’aient pas d’oreilles

l’Amazone c’est souffle

 

« Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde,

mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même »

Ghandi

 

Niala-Loisobleu

18 Janvier 2015 / 18 Janvier 2018

 

ADDICTION

9 réflexions sur “LA BOÎTE A L’ÊTRE 33

  1. 33, 33, et c’est maintenant que je sors de chez mon docteur…ah ça va bien , rengaine ta seringue, Célestine est là faisant soleil à sa fenêtre !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.