Quand ça mouille, faut pas rester sec


78073d3c40eb8ef498c6a07fdfe33ba6

Quand ça mouille, faut pas rester sec

Erreur, tourner la pluie pour retourner le ramassage n’a pas marché. Mais qu’est-ce qui peut marcher… sous la bourrasque tout se couche.

Il pleut

Suis-je seau…

grenu alors ?

Oui, beau et pressé comme un maroquin qui a pas de bouc à l’origine mais la barbe aaaahhhhh !!!

Et puis qui, en terme de marine possède un beau corps d’âge tanné au sel autour du grand mât et du mât de misaine, pour recevoir les palans qui servent à embarquer  et à débarquer les marchandises. Faut dire que ça aide, surtout par ces tant de si peu, de s’attacher une fille à tous les pores, bien sûr pas prise pour de la cargaison. Considération mienne pour la Femme oblige.  Naturlich (en français nature liche) Faut dire les choses comme on les fait de manière innée, de préférence  à une contrainte. C’est sûr que j’ai pas souvenir d’avoir liché une créature du genre que j’aime par obligation. Elles non plus d’ailleurs. Le respect ça ne dépimente pas. Pas plus que ça refroidit le poêle quand il est bien chargé.

Niala-Loisobleu – 4 Janvier 2018

 

6 réflexions sur “Quand ça mouille, faut pas rester sec

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s