« NOËL ? JE HAIS NOËL… »Lettre de Paul Eluard à Joë Bousquet


paul-eluard-1895-1952-granger

 

20 décembre 1928

Mon cher ami,

Noël ? Je hais Noël, la pire des fêtes, celle qui veut faire croire aux hommes « qu’il y a quelque chose DE MIEUX sur la terre », toute la cochonnerie des divins enfants, des messes de suif, de stuc et de fumier, des congratulations réciproques, des embrassades des poux à sang froid sous le gui. Je hais les marchands de cochon et d’hosties, leur charcuterie, leur mine réjouie. La neige de ce jour-là est un mensonge, la musique des cloches est crasseuse, bonne au cou des vaches. Je hais toutes les fêtes parce qu’elles m’ont obligé à sourire sans conviction, à rire comme un singe, à ne pas croire, à ne pas croire possible la joie constante de ceux que j’aime. Le bonheur leur est une surprise.

Et puis, votre lettre me désole. Comment n’avez-vous pas pu vous procurer les disques que je vous indiquais. N’importe quelle maison un peu moderne de disques de Marseille, de Paris, vous les procureraient [sic] en quelques jours. Et j’y tenais tant. Enfin, dites-moi tout de suite si je dois vous les faire envoyer par des amis ? Si votre gros Dumont s’adresse à ses fournisseurs habituels, il est peu probable qu’on les lui procure. Il y a partout, dans les Cahiers du Sud, N.R.F., Variétés, etc., des annonces de marchands « à la page », comme on dit.

Mais je dois avoir ces jours-ci la visite d’une amie très au courant de ce genre de recherches et qui m’est très dévouée. Elle sera sûrement très heureuse de vous les trouver tous. Et très vite. Sinon, vous allez vous ruiner en achats au petit bonheur. Tous les petits marchands à la Dumont tiennent à se débarrasser de leur stock et laissent en panne, intentionnellement, les nouvelles commandes.

J’ai eu la visite ces jours-ci de Arp et de Max Ernst. Entendu pour votre tableau. Nelli m’a écrit. Il fait un froid solide.

Vous ne me dites pas si vous avez Les Malheurs des Immortels. Chantiers est bien long à paraître. J’en suis fort curieux.

Croyez-moi très affectueusement vôtre,

Paul ELUARD.

[En marge de la première page] :

Pourquoi faut-il que la joie des enfants soit pour ce jour-là et souvent ce jour-là seulement et souvent jamais.

(Source Des Lettres)

13 réflexions sur “« NOËL ? JE HAIS NOËL… »Lettre de Paul Eluard à Joë Bousquet

  1. Pourquoi la joie des enfants ne serait-elle que dépendante d’un choix de circonstances ou de personnes ? La joie est un sentiment naturel qui ne doit pas exclusivement dépendre de…

    Je hais Noël depuis toujours.

    Merci Anne

    J'aime

  2. Je donne à voir ce que je ne montre pas. L’absence de sapins coupés par l’adversité se passe de mots, pas de flamme intérieure.
    Merci Audrey, cette lueur que tes yeux porte, laisse aux déserts la garde d’un sacré dont la flamme est vitale. Je t’embrasse.

    J'aime

  3. Les poumons d’une grande forêt tiennent la braise d’un filet de souffle noyé sous les crues de champagne d’une hérésie. Des cotillons d’images pieuses sortent des bars à canne, un dernier rhum titube, cul sec. L’Armée du Salut joue un quand tic à la bouche du mets trop, il est né le dit vain enfant…
    Nous n’avons plus qu’à tenir à peine, beaucoup, quelques heures….resteront plus que des voeiux cassés à nettoyer et le commerce trouvera le Blanc pour relancer la morale qui sauve la face…
    Tu sais iotop, la misère du blues est un langage anachronique, j’y vois des boules qui ressemblent à des sphères !

    J'aime

  4. Bon jour,
    « Il fait un froid solide. » Expression superbe. Cela me rappelle Flaubert.
    La marchandisation du bonheur à l’élévation du porte-monnaie aux pauvres d’âmes ne fera pas la bonne heure aux âmes sensibles lors du passage de No El dit le Passage du Léon, et les on-dit n’y feront rien.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

  5. Tout est dit…et si bien dit…
    Noël n’est qu’une triste joie. Qui n’arrête pas la folie des hommes. Un chantage parental de la pire espèce : si tu es bien sage, tu auras un cadeau …et un mensonge (même pas sage, j’ai toujours eu un cadeau)
    Bisous mon zoizo
    ¸¸.•¨• ☆

    Aimé par 1 personne

    • La preuve ma Céleste, je suis pas du tout sage, le vrai, l’affreux le jojo d’avant le guère….et te voilà:::quel cadeau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Aimé par 1 personne

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s