LA BOÎTE A L’ÊTRE 30


main-header_father-nature

LA BOÎTE A L’ÊTRE 30

Quand c’est trop chargé de souffrance, ce vouloir faire mal chronique, qui repasse comme une vérole qu’on a pas cherché, mais qui vous attrape par l’endroit des omoplates alors que vous n’aviez que d’aimer dans la pensée, faut vite nettoyer, pas attendre que ça gangrène.

Alors j’avale le vomitif pour cracher comme en ce mois de Décembre  2011 ….

N-L – 18/12/17

 

JOURNAL INTIME D’UN VAGABOND – 1

23 DECEMBRE 2011

Le temps est très gris, plus mouvant du dedans qu’il n’y paraît dehors. Moral en avis de tempête. Voilà 42 ans que j’exècre Noël depuis qu’à celui de 69 j’ai perdu mes 3 enfants. Passage encore plus difficile cette année.

Toi Hervé, mon Petit-Frère tu t’en es allé ce Printemps.

Je t’ai conduit là où tu voulais rester à demeure. Après tant de traversées, c’est dans cet archipel des Anglo-Normandes que tu continues d’être bercé par les marées.
Je t’ai déposé aux Minquiers, ce gros caillou dangereux où tu allais les yeux fermés. C’est chez toi, et c’t’endroit là, y’a pas mieux pour avoir la paix.

Quand j’t’ai laissé avec les roses jaunes, tu m’as dépêché les dauphins pour me dire d’aller sans pleurer. T’en as toujours eu d’bonnes, sacré Matelot. Vas et tu trouveras mon cadeau d’amour…Un qui meurt, une qui naît. J’en tremble à hurler !

T’avais pas menti, toi, mon Hervé….quand je l’ai trouvé cette vision de ton élément, j’ai failli tomber par-dessus bord. Elle était plus belle que vrai. J’en ai fait cette série pour toi, « Marine » à me retourner la viande d’un élan qui m’est remonté d’un il y avait si longtemps, qu’en un sens j’y croyais plus.. Ah de partout qu’elles me sont sorties les couleurs, de mieux qu’hier, rien que du pour demain. Je me suis re-né au point de faire des engrossements à se métamorphoser l’humanité. J’aime pas les gurus, c’est des charlatans pires que les politiques, puis y font commerce chez les démunis de coeur et d’équilibre. Il y en a tellement qui accusent la société d’être tordue au point de pas voir qu’ils se plaignent d’eux-mêmes. Moi je trouve que donner ça ne peut qu’être gratuit, j’prends pas d’honoraires pour soigner.

Depuis que les fêtes approchent le maudit sort de 69 s’acharne à revenir de toutes les manières, serait-ce le mauvais oeil qui aurait eu des intentions de me faire le coup du sortilège malfaisant ?

Oh MARINE 9 retourne-toi là où tu es, et coupe le sort ! Nom d’un bord d’ailes, ne tue pas la générosité !

Niala-Loisobleu
23 Décembre 2011

 

P1010630

Mouillures d’un ciel péri en mer


 shipwreck-7_resultat

Mouillures d’un ciel péri en mer

 

Amarrée basse elle a reculé

plus derrière que de vent

Seule émerge une tête d’étoc au dernier maillon rouillé d’une chaîne stéréo

Sur l’aplati de l’accordéon dont l’air a coulé avec le marin

la chanson met ses paroles en bouteille

Fol espoir à conte d’auteur

laissé au prochain estran de la lune nouvelle

qui sortira en fin de programme du lave-temps

 

Niala-Loisobleu – 18 Décembre 2017

 

Mes souvenirs d’Indonésie – Tableau de Laque


Scan1 LA CHAINE0016

Mes souvenirs d’Indonésie

Tableau de Laque

 La ville que je veux serait je ne sais où,

Mais loin d’ici, dans l’Inde, ou prés d’un fleuve en Chine.
L’air bleuirait sa tour de porcelaine fine,
Portant comme un bouffon des clochettes au cou.

La maison que je veux serait celle d’un fou,
Sans chemin pour aller à la maison voisine.
Entre les jasmins blancs et les fleurs d’aubépine
Poindrait un toit luisant de nattes de bambou.

La chambre tiède aurait des peintures de laque :
De larges oiseaux d’or, sur le clair mur opaque,
Couvriraient un lac mince ou voleraient autour ;

Et la femme aux cils fins que mon désir demande
Aurait les ongles longs et les yeux en amande,
Étoile de beauté dans ce rêve d’amour.

Albert Merat
Extrait de:

Les souvenirs (1872)

Grimpant aux marches des rizières
la poussée du vent hâte le bambou
la route semée d’offrandes tremble
petite flamme fleurie
ouvre les sarans sur les jambes
ne cherche plus  les cheveux  dans la soupe
l’ô est clair sous le balancier des pirogues
le méchant dragon a péri sous ongles des danses
N-L – 18/12/17