Le Cheval d’Octroi


1cbea9782f2bd0a1a7386269cf35b8fb

Le Cheval d’Octroi

Dans l’horizon démâté le fil discret du vent recoud un pan de voile. Le sourire de ses doigts fait petite-main. Ne dérange pas la réflexion de la mer intérieure. Elle se faufile un canal reliant l’incorruptible eau primordiale. Claquement d’Elle, oui ma Muse, je t’entends, restes cachée du panneau. Ce qui se prépare dans les cuisines du Quai des Orfèvres est du brouet pour l’élevage du sot mont. Ce qui dessert à commémorer fait artifice. A la première barricade dîtes que la poésie est insoumise aux papiers.

Niala-Loisobleu – 13 Novembre 2017

10 réflexions sur “Le Cheval d’Octroi

  1. Ce n’est certes pas Mistral qui niera l’effet du vent. Les nues n’ont nul besoin de parachute pour se tenir droites. C’est en corps un Bon Jour !
    ❤️👄❤️👄❤️
    N-L – 13/11/17

    J'aime

  2. Avec le soleil et le vent
    quelle est belle la liberté…
    Heureux qui comme Ulysse file son périple, maille après maille avec sa Pénélope, mon Idéelle !

    J'aime

  3. Derrière, loin, le convoi retombe dans la poussière. La main du vent nettoie. En plein soleil l’Atelier m’ tendu les bras.
    Merci Les conseils de Ponine.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.