Le Ventre où la Chambre d’Echos


HROE_027

 

Le Ventre où la Chambre d’Echos

 

Harpe ventrale

Au cœur du Mystère

Bruit d’utérus inséminé par les voix naturelles

Un être va donnant du pied

Rythm and blues

La main se profile empreinte digitale

Du plus loin l’origine témoigne à bruits de sabots

Raucité rupestre inscrite dans les cordes vocales

Burinée empreinte instinctive

Nous sommes de ce non-lieu qu’il faudra défendre

Dents contre l’amère offense

Dont l’innocent nouveau-né devra répondre dès la naissance

Injustice ?

Oui et Non…

Moi je choisis l’initiation

La vie se doit d’être son paradis sans devoir le payer de sa mort

Gardiens pacifiques les oiseaux veillent

Pierre arc-boutée à l’élan de l’arbre

Dans lequel le tracé s’introduit de son savoir

A l’ascension musculaire au disque solaire

Selon les lois de l’Architecture du Ventre de la Mère.

Niala-Loisobleu – 25 Octobre 2017

Un Tableau à Venir


P1050360

Un Tableau à Venir

Durant une précédente période on pouvait penser qu’une sorte de genèse en s’accomplissant , avait définitivement mis les choses en ordre.
La vie se manifeste en se faisant fête, certainement pas faite à l’avance.
Le bal de l’amour sort ses instruments et entraine la Muse à travers chants. C’est la forme du sentiment propre à l’artiste qui s’exprime dans sa force, et avec sa passion poétique. L’expression même de son écriture picturale.
c’est la percée de l’amer, le trou par lequel un nouveau et grand voyage commence.
Le rêve se veut la réalité vivante d’un amour absolu. Le tableau s’écrit à l’Encre  couleur de soi.

Niala-Loisobleu – 25 Octobre 2017