Côtes de Grave ou Entre deux mères ?


Côtes de Grave ou Entre deux mères ?

Au moment du nez qui gratte au pied, vas savoir si le géranium qui pousse en avant est mu par une pulsion libidineusement libertaire sur la fenêtre ou sèchent les petites culottes de la jardinière ?

On en était à disserter sur la sexualité des genres en général quand j’entrais dans mon bol l’émission de Radio-Catalunia du mâtin, en pleine promotion d’une marque de capotes en glaise qui auraient provoqué un incendie de forêt dans la marne.

Récurrente question que celle de l’indépendance. Pour l’union en particulier. Qui en prônant le mariage offre de fantastiques avantages fiscaux aux avocats spécialisés en affaires de divorce qui voudraient s’installer en Europe. La cohésion quand ça se met dans les parties, ça peut te les faire toutes bleues,et crois-moi ça fait mal. Que tu peux plus rien asseoir qui tienne debout.

Pierre Dac soulevant sa pierre tombale, me tendit une page de l’Os à Moelle…

Si le fa dièse devenait si bémol

Ce serait
tout simplement
terrifiant,
car pareil
bouleversement
réduirait
à néant
les traditions
et les conquêtes
de l’harmonie
universelle
et préétablie…
………………………………………….
Heureusement
il n’en est pas question ;
d’après nos renseignements
le fa dièse
n’a nulle intention
révolutionnaire,
et le si bémol,
content de son sort,
estime
que par les temps qui courent
mieux vaut demeurer
un bon petit modeste bémol
que de tenter le risque
de devenir
un présomptueux dièse.
………………………………………….
Ainsi donc
pareille éventualité
n’étant pas à envisager
chacun de nous
peut tranquillement
dormir
sur ses deux oreilles
ou sur celles de son voisin
si les siennes
sont indisponibles.

N° 83 – Vendredi 8 décembre 1939
p.959

Hélas nous ne vivons plus du tout dans le sens de l’humour. L’absurde fait notre seule et unique ambition. Dans les jours qui viennent on va trouver un nouveau mobile de haine. Le fascisme  est en passe de profiter de la crise de conscience universelle. Il n’y a plus qu’un pas pour rejouer la Guerre d’Espagne.

Pauvres de vous…

Niala-Loisobleu – 2 Octobre 2017

 

156726

 

 

 

 

10 réflexions sur “Côtes de Grave ou Entre deux mères ?

  1. L’automne venu, l’ibère tombe de la branche en tiers…
    Célestine, j’en ai vu perdre la boule, il s’avère que quand c’étaient des fous, heureux j’en vivais. Souvenir toujours vivant, dont je fais partie de ceux qui n’en sont jamais sortis entiers, rien n’est plus dément que la guerre civile. Mais le pouvoir est un cancer incurable. Il détruit avec le consentement du malade. Moi le mécréant, issu d’une culture judéo-chrétienne, je pense que d’ici moins de cinquante ans la France sera musulmane dans l’Europe à moins qu’elle n’en sorte par accident. Non par désir de contrôler son avenir.
    Et c’est moi l’optimiste…..

    Aimé par 1 personne

  2. C’est toi qui as raison, zoizo.
    La glue vient dans les yeux des gens par petites gouttes.
    Et un jour on est aveugle par fermement de paupières.
    ¸¸.•¨• 🦋¸¸.•¨• 🦋

    J'aime

    • Tellement chamboulé que je vois monstre de l’orthographe. je vais corriger ma précédente réponse. La main a des réactions auxquelles personne n’échappe. Le truc imparable c’est d’amener le désordre. Tous les moutons se jettent dans son précipice quand le chef de file y saute. Et au fond bien à l’abri dans leur fauteuil, les manipulateurs se fendent la gueule. Tellement facile à faire que j’en pleure de voir à quel point l’homme est le champion des losers…Serre fort, toi qui ne me serf ma Clémentine.

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.