Où le mauvais temps vous montre la place de votre soleil


Où le mauvais temps vous montre la place de votre soleil

 

Dimanche, terme d’une semaine hétérochrone dans une année bancale. Il pleut d’un tant révolu, je peins. La couleur m’interroge :

As-tu déjà pensé à ceux qui t’ont, accroché, sur leurs murs où tu es chaque jour et qui te méconnaissent depuis d’un coup, sans que tu saches pourquoi ?

 

L’Oubli de Soi

Paupières asservies au bleu incohérent du large,

Ailes paralysées au cœur du tourbillon de l’air,

Vous ne vous lèverez désormais que pour un regard

Qui poignardera mes amours millénaires,

Et ce sera comme au premier jour de ma vie.

Les oiseaux de l’hiver jouiront seuls de l’embellie,

Et je passerai pour dormir sous l’affaissement

De la voile inutile…
Mais sera-t-il un astre

Pour sombrer à ma place, et pacifier la mer?

 

Jacques Dupin

 

Pincelant, je demeure de martre. De soie de pore.

Dans ces gens-là, bien plus de personnes n’étaient qu’intéressées. A faire accroire, du flot porteur, elles n’auront que l’amer.

Le clou ne te tiend pas ficelé, tu as trop de ce qui leur fait défaut pour changer d’astre.

Lumière toujours que d’Amour, et ne sombre.

Niala-Loisobleu – 17 Septembre 2017

 

A2-Niala 23

 

Quelque soit le nibard du jour, j’halête


 Quelque soit le nibard du jour, j’halête

L’écho-musée que je suis en mon humble personne, se fend quotidiennement sans que ce soit besoin de journée du patrimoine. J’ai porte-ouverte toute l’année Grande, pas comme un soupire aïe.. Les politiques inventent n’importe quoi pour attirer la foule dans leur guêpier. A preuve, le médiocre Macron, qui s’entoure du préposé à la royauté, pour sortir une fausse affirmation historique à des mominards mis en scène par l’Elysée. Puisqu’on vit au tant du vrai manque, pourquoi prendrait-on garde à ne pas affirmer que du mensonge ? On aurait tort puisque le lambda modèle est suspendu au décolleté de l’info-star. Sourire, devant mes moustaches, ça c’est Loiso en personne, jamais ma bouche s’est déguisée pour une fellation de vrai. A confesse pas besoin d’une paroi entre deux voies, chez moi c’est direct. Avec la bonne tenue de langage d’un profond respect de  notre langue, dans toutes ses nuances, de la politesse, du tact, de la probité, qui font que le sado-crade-vulgaire n’est pas de mon trottoir. Monument historique je suis d’une vie riche d’évènements, de rencontres, de voyages, d’échanges, que d’humanité, en plus je fais rien payer aux autres, je rembourse une dette que je n’ai pas contractée.

Niala-Loisobleu – 17 Septembre 2017

 

humanite