Côté Invisible


Côté Invisible

Balancé d’un nord au sud décalés, voici un bruit d’aile émoi parti dans les allées du vent.
Le Boulevard du Crime, ça m’étonnerait que ça parle encore à quelqu’un, sauf s’il reste un ciné fil dans le nécessaire à couture. Peu importe, Les Enfants du Paradis vont devoir se protéger grave, les malaises d’amour n’ont pas besoin de rapport MST pour surgir. Une simple analyse de sans suffit.
Barrault à la fenêtre. Manière de retrouver d’beaux yeux Vers…
Emmènes-moi Garance ! Accroché aveuglement au Visage de ce rêve-mien sans doute n’ai fais-je que divaguer. Hypersensible à tort. Meurtri par son  taiseux, cousu des lèvres à dire rien qui vous mains tiennent debout au créneau d’un siège subit

Niala-Loisobleu – 26 Octobre 2016

f_0389

9 réflexions sur “Côté Invisible

Les commentaires sont fermés.