Abois Flottés


fc9140622f4dd41c76c7b70f69126b38

Abois Flottés

Au tri, les jours, suivent un ordre naturel contradictoire. Le poignard d’un dur moment d’omoplates n’a pas été mis dans le casier « haine », il porte des traces d’amour sur sa lame, qu’on décide de ne pas forcément voir. La petite cuillère elle, devrait être interdite de berceau.

Sous l’eau qui étale la mémoire incomplète des traversées, des noms impropres nagent aux côtés d’une m’aime initiale. En pêchant les bulles de ton creux à deux mains, j’ai nourri ma confiance.

La grande marée sans voile blanc, tient la promesse de son oui. En pure perle  sa vraie promesse reste protégée dans l’écrin de l’huître. L’ouragan en frappant biens indécents des riches néantise les pauvres d’une injuste différence amplifiée.

Je pense qu’avant l’intelligence, l’instinct n’avait pas l’ambition  dans sa férocité.

Niala-Loisobleu – 8 Septembre 2017