SAUVEGARDE


SAUVEGARDE

Paralysé par un vent mesquin, soufflant contraire, le rapport est bloqué au coeur de l’incompréhension. Les dents des récifs ont poussé sur la douceur des bandes sablonneuses.

Sur les fenêtres de mes oreilles, j’ai cloué les planches de la cécité. Yeux fermés sur la longue-vue, l’horizon s’est fait invisible Echapper au naufrage pendant que c’est encore pensable. Mais ?

Niala-Loisobleu – 24 Août 2017

161053