LA BOÎTE A L’ÊTRE 18


main-header_father-nature

LA BOÎTE A L’ÊTRE 18

LOISO SANS FUMER CHEMINE….

La route droite

Comme un faux-rebond de balle

S’est tordue les arbres

Pour regarder les bornes dépassées

Sur les ondes d’une radio l’eau cale

J’entends grésiller

Ma canne à pêche

Qui mouline en tire-bouchon

Allo quelle nouvelle

Fait une voix off

Au bout du fil

Nylon ni court

De mon fleuve tranquille

C’est coulant c’est cul l’homme

A cloche-pied

D’ile en oeuf de Pâques

Et de poisson en Avril

Sur les berges étalées

Comme un jour de foire

Quelques puces font leur marché

Devant des cages abandonnées

Des lapins prennent rendez-vous

Sur un cheval en bois

Un enfant tire la natte

De la rouquine

En criant

Maman chat mord

Tant mieux pour toi dit le Père

T’auras bientôt un p’tit frère

On entend un grand bruit d’Elle

C’est le p’tit t’oiso qu’est sorti

Dans le ciel la lune a tout enregistré

Au bout d’un tunnel d’épais nuages

Des anges malicieux font la queue devant un sex-shop

Hier au loto ils ont gagné une prothèse

Sur un grand panneau publicitaire

Devant le cimetière on peut lire

La vie est belle…ne la ratez pas

N-L Février 2010

calb685P1000290_JPG

 

 

3 réflexions sur “LA BOÎTE A L’ÊTRE 18

    • Ceux qui trinquent auront suffisamment raté de bus pour que ta foi, si rose, ne s’éloigne pas de mon éponge à gommer la connerie ma Céleste. Surtout que si t’Atlantique tu dois être traversière comme une flute de pan. Ce qui me laisse sans voile !

      J'aime

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s