GR VÎNT


P1000852

GR VÎNT

 

la géographie de ton odeur

en découpe

croise et décroise les jambes – les oliviers s’arrachent du figé

 

les montres molles affalées sur les transats

souffrent à tenir le paysage en place

reste ce clapot de Toi en calanque qui grotte son effigie

 

il y a l’évent passant le col

l’essaim dénigrant le corps sage

le m’aime va-et-vient tenu par l’amarre qui nous porte à cogner

N-L – 25/07/17

Une réflexion sur “GR VÎNT

  1. Le marre chant de chichis gave l’amour. Sur la plage du disque jockey l’acra vache tente de pimenter une soirée fade. La pensée consolide la construction, mieux qu’une petite annonce pétasse.
    Merci Sana.

    J'aime

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s