CHEVAL DE POSTE


CHEVAL DE POSTE

Piqueté

de chants d’oiseaux

un ciel bleu

pédale

Les mots du chemin vert

toujours debout

n’ont pas eu le Rubicon à franchir

Le vent porte à porte tient la foulée du cheval de poste changé en relais. Les feuilles du tronc vertical ont l’encre dans la veine, roulant au rythme de la plume nourrie par les voyages en quête d’apprendre sans négoce. Les froufrous du bloc-notes remuent la pensée de leurs doigts au plus fou de leurs caresses. Un tableau picaresque, des villageois, des meules, que de feux de St-Jean ils tiennent dans leur amadou. Saute ma Muse, je ricoche d’une rive à l’autre. Pont-levis et herse libres de droits.

Niala-Loisobleu – 25 Juin 2017

IMG_1750

2 réflexions sur “CHEVAL DE POSTE

  1. J’ai retrouvé ma campagne-maritime et son vaste territoire autrefois occupé par la mer. Je n’y roule pas, j’y flotte dans un présent retiré de l’agitation. Juste la faune et la flore pour voisins.
    Merci beatricelise.

    J'aime

  2. Mon herbe ici, a de l’algue dans sa généalogie. La mer s’est retirée pour laisser des hectares de prés verts, où des bois font le gîte aux oiseaux. Les pierres portent l’art Roman jusqu’à St-Jacques-de-Compostelle.
    Bonne journée Stéphanie, il va pleuvoir, l’herbe va être contente. Je t’embrasse tout vert.

    J'aime

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s