Je retourne à la cabane


Je retourne à la cabane

Le sable devant être libéré des autruches venues se cacher des bureaux de vote, je retourne me tremper, canicule  en place, dans mon ô, m’aime pas show.

Amusez-vous, vos coucous, bravo et bons mots de trouillards qui se rassurent vont se remettre tous seuls en place. Les perdants sont toujours ceux qui chantent « on a gagné ! »

Niala-Loisobleu – 19 Juin 2017

_ole_fick_22