ATONIE


ATONIE

Les pleurs des autos mobiles repoussés au lointain

l’horizon ne montre pas clairement

les traits de son visage

Il faut franchir la côte pour les eaux profondes

et sortir de la voie des sirènes

Sentir enfin la laine de ton ventre

se déshabiller du vague

me Nous rirait.

Niala-Loisobleu – 10 Mai 2017

a_change_of_destiny_by_chryssalis-d3f3gm5

3 réflexions sur “ATONIE

  1. A nager pour se désamarrer du pont ton, ma main nage large, dans l’espoir de s’accrocher à la voix. Sirène s’abstenir. J’aime la manière d’onduler des hanches qu’ont les jardins aquatiques. Une sorte de concerto pour clarinette en sort mon Idéelle.

    J'aime

  2. Ce matin, je n’ai rien fait
    Je suis restée là
    Immobile
    Laissant glisser le torrent
    Des émotions
    Tous ces matins de toi
    Tous ces jours
    Toutes ces nuits bleues
    Tout ce tant
    Qui se balance dans le vent
    D’hier
    À deux mains
    Tout ce qui fait
    Si lance…
    Silence
    Je reste et ne fais rien
    Je suis celle qui est
    Qui était
    Qui sera là
    Un jour
    Tous jours
    Pour tous les matins de toi…

    Aimé par 1 personne

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s