Les maux ont un soleil


L'oeil buissonnier

wp-1486551930019.jpeg

Les maux ont un soleil

Il n’est point de malheur à quitter le délice
De votre âme venue du tréfonds du passé
Que je sais retrouver à l’heure de l’abysse
Pour rêver au bonheur d’un envol endiablé.

Le silence a son mur et l’absence sa route ;
Les maux ont un soleil qui saupoudre son or
Sur les songes obscurs en signant leur déroute
Les dénudant du gris qui entrave leur sort.

Ô secrètes pensées ! Osez que je divague !
Permettez à ma peau de danser sur mes mots
En valse de frissons, que sans l’âme je vague
Sur l’océan du soir sans un noir oripeau.

Il n’est plus merveilleux qu’une paupière close
Où sommeille l’espoir d’un matin étourdi
Quand le chant de l’oiseau caressant l’aube rose
Ouvre un pan d’horizon sur un jour adouci.

Michèle B.
Février 2017
Tous droits réservés

cropped-28-img_2955-03.jpeg

View original post

5 réflexions sur “Les maux ont un soleil

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s