L’APERITIF / Aleph(Paulo Coelho)


aleph-2911542-250-400

L’Apéritif

Aleph

(Paulo Coelho)

Dans le levé du jour laisser les traces d’habits qui n’allaient pas, quelque chose, m’a-t-il semblé au terme d’une nuit froide, blanche, tiens, oui c’est ça, de gel. Prendre le chemin de la cabane, une vraie toilette, en ce moment où elle est seule et ne s’attend pas à me voir.

Glacée dans sa robe de givre, mais le sourire sur la porte, à peine m’a-t-elle aperçu. Voilà qui réchauffe d’un autre quelque part., laissé pendu à son suspend d’interrogation.

Au retour fin d’après-midi, l’impression d’un trouble ne me quitte pas. Etrange, pas innocent mais spontané, j’ai senti la nécessité d’entrer dans la parenthèse. Ton vieil instinct animal mon P’tit-Gars. La purge. Comme dab, je refuse de faire un compromis avec le flou qui couvre une histoire qu’on a pas voulu dire dans son contexte vrai.Le tort ou à raison, empêche tellement l’existence de la simplicité. Sans l’avoir prémédité, toujours à partir d’une maladresse naît une erreur. Et la suite s’embourbe…

18 h, la nuit se remet en place, une Suze à l’eau…oui c’est moi, comment tu vas ?

Niala-Loisobleu – 7 Janvier 2017

ALEPH

Résumé

Ici commence un nouveau chapitre de votre vie. Décider. Changer. Se réinventer. Agir. Expérimenter. Réussir. Oser. Rêver. Gagner. Découvrir. Exiger. S engager.Penser. Croire. Grandir. Appartenir. S éveiller.

Nous avons parfois besoin de retrouver un sens à notre vie, de lui redonner souffle et équilibre.Et si un livre avait le pouvoir de vous faire découvrir un monde nouveau ?Et si, grâce à la magie des mots et d une histoire, vous commenciez un nouveau chapitre de votre vie ?Aleph est ce livre. Aleph est un voyage qui pourrait bien changer votre existence.

(Source Babelio)

newyearrose

TAXIDERMIE


21da63d09020ea4a104f26e4304b4c52

TAXIDERMIE

D’un nuage qui passait par là, plongea une image dans l’eau de là

Les vents malins joueraient-ils aux aiguilleurs du ciel durant la descente ?

Ma foi la question est grande ouverte, vu le nombre de transformations opérées entre le départ et l’arrivée.

Ce qui se pose sur le miroir d’eau a pris une autre forme, on dirait…

On dirait tout ce qu’on voudra

Dire et que dire c’est pas faire

Et loin de faire l’affaire.

Hier servi sauce promesse

Aujourd’hui sauce relâche

Pour demain sauce remaniée.

C’est toujours le même plat réchauffé.

L’incapacité des moyens couplée à l’inaptitude du metteur-en-scène et à la médiocrité des acteurs.

N’ont y compris pour les croyants durs comme fer

Qu’être mets créant c’est pas savoir la sauce pire

Aucune chance de renverser la tendance

La musique est mauvaise

Et le chanteur n’est que le maître atone hic d’un pétard mouillé

L’écran de fumée du mariage pour tous a perdu son pouvoir magique

L’état des lieux bien que très gay est d’une tristesse qui fait peur

Mensonges et abus en tous genres ça porte qu’un seul et unique nom.

Imposture

Vivre la tromperie à titre personnel est au programme de la vie de tous les individus.

Être abusé collectivement sans distinction d’appartenance ou de neutralité par les représentants de l’ordre au plus haut niveau c’est un crime contre l’humanité

L’usage permanent du coup de pied de l’âne se doublant le sens dans le même mot

Les poursuites, les calomnies, scandales carnavalesques dans le déroulement d’une vaste partouze où fais-moi jouir que je te baise à mon tour, forment la chaîne des emmanchés sous la bannière du retour à la morale dépassent le cadre de l’indécence pour aborder celui de la trahison.

M. le Président levez la main droite et dites enfin toute la vérité : « Je suis parjure !

Niala-Loisobleu – 7 Janvier 2017