L’ATELIER


L’ATELIER

L’air

le feu vont

où l’eau les porte

Séparées les mers ont le m’aime sel.

Dis-moi la parole de ton creux, je te chanterai l’aria de l’Homme et de la Femme, ce fruit du Seul Jardin.

Ce baiser qui t’arrive – nos bouches en langue universelle –  n’a que mains tenant le premier écho de la pierre. Remuement charnel de nôtre avance posant sa part d’éternité en parole d’humanité.

N-L – Les symptômes de l’Unité – 22/11/16

8574d5d75dafdfacaa8933bb892d441d

 

3 réflexions sur “L’ATELIER

Les commentaires sont fermés.